Mapping curiosity : Kaspar Friedrich Jencquel’s Recommendations for Visits of Cabinets in Europe (1727)

La muséographie allemande au XVIIIe s. : comment Neickel et Kanold présentent en 1727 leur inventaire des collections européennes.

La Kunstkammer de Charles II d’Autriche-Styrie

Origines des collections des Habsbourg de la cour de Graz (Autriche)

Brest et la curiosité du XVIIIe au XXe siècle

Corail blanc sur huître feuilletée, couleur de chair, joli accident ; morue à laquelle on a prêté la forme d’un dauphin, charlatanisme de marin… Telles sont quelques-unes des richesses dont s’enorgueillit le Cabinet d’Histoire naturelle de Brest en 1794. Mais d’où viennent, et que deviennent, toutes ces merveilles ?

Que sont devenus les objets de la collection de Ferdinando Cospi?

Beaucoup sont toujours à Bologne…

Statuette d’Anubis, habillé à la romaine.

Au sujet du Cabinet de la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

« Statuette des trois Grâces » de Nicolas Chevalier

Cette statuette, que Chevalier mentionne pour chacun de ses cabinets successifs et que l’on retrouve proposée à la vente dans le catalogue de vente après décès édité par la veuve Desbordes, est en réalité une statuette qui représente la triple Hécaté.

Où se procurer des barnacles, ou oies des arbres ?

En Languedoc, en Angleterre et en Ecosse, d’après un témoignage de 1600 par Thomas Platter, voyageur bâlois.