Cabinet de Guillemard, Louis-Nicolas

Louis-Nicolas Guillemard : né à Rouen, ce secrétaire de l'intendance de la marine à Brest est aussi poète, et a traduit de l'anglais la tragédie en V actes d'Addisson Caton d'Utique. On lui attribue aussi l'Odyssée ultramontaine (1791), le Dervis et le Loup (1795) et Epître d'un père à son fils prisonnier en Angleterre (1802).

Le citoyen Guille­mard, auteur de quelques pièces fugi­tives, d'une tra­gé­die de Caton d'Utique, a dans son cabi­net de fausses amé­thistes, trou­vées dans un canal qui tra­verse le champ de bataille à Brest ;  il a trou­vé de beaux cris­taux de roche, des cris­taux spa­tiques, des spates étoi­lés, près de Kerou­riou, à quelques por­tées de fusil des rem­parts. J'ai vu chez lui une table de marbre noir vei­née de blanc de l'île Ronde, d'un beau poli, d'une belle cou­leur.

 

Source : Jacques CAMBRY, Voyage dans le Finis­tère, ou état de ce dépar­te­ment en 1794 et 1795, Paris, Librai­rie du Cercle Social, 1799, t. 2, p. 146 .  Livre numé­ri­sé par Google Books.