Les jeux du sénateur Cospi

Le des­tin éton­nant des jeux de la col­lec­tion Cos­pi (Bologne, XVIIe siècle)

Mapping curiosity : Kaspar Friedrich Jencquel’s Recommendations for Visits of Cabinets in Europe (1727)

La muséo­gra­phie alle­mande au XVIIIe s. : com­ment Nei­ckel et Kanold pré­sentent en 1727 leur inven­taire des col­lec­tions euro­péennes.

La Kunstkammer de Charles II d’Autriche-Styrie

Ori­gines des col­lec­tions des Habs­bourg de la cour de Graz (Autriche)

Brest et la curiosité du XVIIIe au XXe siècle

Corail blanc sur huître feuille­tée, cou­leur de chair, joli acci­dent ; morue à laquelle on a prê­té la forme d'un dau­phin, char­la­ta­nisme de marin… Telles sont quelques-unes des richesses dont s'enorgueillit le Cabi­net d'Histoire natu­relle de Brest en 1794. Mais d'où viennent, et que deviennent, toutes ces mer­veilles ?

Que sont devenus les objets de la collection de Ferdinando Cospi?

Beau­coup sont tou­jours à Bologne…

Statuette d'Anubis, habillé à la romaine.

Au sujet du Cabi­net de la Biblio­thèque Sainte-Gene­viève.

"Statuette des trois Grâces" de Nicolas Chevalier

Cette sta­tuette, que Che­va­lier men­tionne pour cha­cun de ses cabi­nets suc­ces­sifs et que l'on retrouve pro­po­sée à la vente dans le cata­logue de vente après décès édi­té par la veuve Des­bordes, est en réa­li­té une sta­tuette qui repré­sente la triple Héca­té.

Où se procurer des barnacles, ou oies des arbres ?

En Lan­gue­doc, en Angle­terre et en Ecosse, d'après un témoi­gnage de 1600 par Tho­mas Plat­ter, voya­geur bâlois.