Cabinet de Rousseau, Claude-Bernard

Cité par Bonnaffé

"Conseiller du Roi, audi­teur des comptes. Col­la­bo­ra­teur de Sau­val, il entre­prit, après sa mort, de revoir et de ter­mi­ner ses Anti­qui­tés de la ville de Paris; mais il mou­rut avant d'avoir ache­vé son tra­vail. A Paris, rue de la Calandre. — Estampes. […] "Le cabi­net de M. Rous­seau, où l'on voit plus de quatre-vingts volumes gros comme ceux de l'Atlas, les­quels contiennent tout ce qu'il y a de beau dans tous les Estats du monde ; tous les hommes illustres et tous les saints y sont repré­sen­tés ; au moins ceux dont on fait des estampes. Néan­moins cette Biblio­thèque ne doit pas­ser que pour un recueil". (Le Gal­lois). La col­lec­tion exis­tait encore en 1692 : "Les curieux peuvent avoir par faveur quelques entrées dans les Biblio­thèques sui­vantes… à celle de M. Rous­seau, rue de la Calandre, où il y a un grand nombre des plus rares estampes" (Livre com­mode). […]

$49, XXXVI. $40, p. 157. — $8 — Bul­le­tin du biblio­phile, 1866, notice de M. Leroux de Lin­cy. — $63, Pré­face."