Cabinet de Séguier, Pierre

Cité par Bonnaffé

"1588–1672. Chan­ce­lier de France. En 1633, Séguier ache­ta l'hôtel de la rue du Bou­loi que le duc de Bel­le­garde avait fait rebâ­tir par du Cer­ceau "le plus galam­ment du monde". Le chan­ce­lier, à son tour, rema­nia les dis­tri­bu­tions inté­rieures : la cha­pelle fut déco­rée par Simon Vouet, et Sar­ra­zin pla­ça sur l'autel les figures de Saint Pierre et de Sainte Marie-Made­leine, patrons du maître et de la maî­tresse du logis (Made­leine Fabri). En même temps on construi­sit dans le jar­din deux gale­ries super­po­sées ; dans la gale­rie basse, des figures allé­go­riques repré­sen­taient les actions héroïques de Louis XIII et de Riche­lieu. La gale­rie haute ser­vait de biblio­thèque ; on citait pour sa nou­veau­té la déco­ra­tion du pla­fond sur fond d'or "à la mosaïque", ima­gi­née par Vouet. Mais "ce qu'il y avoit de plus remar­quable, étoit un grand nombre de por­ce­laines qui regnoient tout autour de la cor­niche, et qui fai­soient le plus bel effet du monde. Il auroit été dif­fi­cile d'en trou­ver dans un endroit une plus grande quan­ti­té et de mieux choi­sies. Il y avoit aus­si des cabi­nets qui étoient entre les croi­sées d'un côté et d'autre." (Sau­val, Mémoires inédits.) […] Séguier fut le pre­mier pro­tec­teur de Le Brun. […] La veuve de Séguier conser­va la biblio­thèque du chan­ce­lier ; dans la uite, les livres furent ven­dus et les manus­crits pas­sèrent entre les mains d'un petit-fils de Séguier, Hen­ri-Charles de Cam­bout-Cois­lin, évêque de Metz, qui les légua aux reli­gieux de Saint-Ger­main-des-Prés.

L'hôtel de la rue du Bou­loi avait ser­vi pen­dant trente ans (1643 à 1673) de siège à l'Académie fran­çaise, dont Séguier était le pro­tec­teur. A la fin du XVIIe siècle, il fut ache­té par les Fer­miers géné­raux pour en faire l'hôtel des Fermes ; c'est le nom qui lui est res­té.

$17, 495. — $42 — $63, II, 194. — $25, II, 186. — $28, III, 152. — $23, 409 et suiv. — $52, I, 4, 108. — $31, I, 215. — Jour­nal du voyage de Séguier en Nor­man­die. Paris, 1842."