Cabinet de De Bétoulaud, Elie

Cité par Bonnaffé

1650–1709? Poète bor­de­lais, lié avec Pel­lis­son, Segrais, Mlle de Scu­dé­ry, etc. — Pierres gra­vées. Bétou­laud lègue à ses amis et à sa famille des camées, des cachets, « le por­trait de mon ancienne et illustre amie Made­moi­selle de Scu­dé­ry, qu’elle me don­na elle-mesme… Au reve­rend père de La Chaise, confes­seur du roy Louis Le Grand, un Christ gra­vé en relief sur un beau gre­nat de Syrie, une Pié­té et un Théo­phraste gra­vés sur deux cor­na­lines… Et comme ce Grand Roy m’a luy même hono­ré de ses grâces et de pré­sens magni­fiques, j’espère qu’Il me par­don­ne­ra bien si tou­jours plein de zelle pour luy jusques après ma mort, j’ose le sup­plier d’aggréer que je luy donne un Didius Julia­nus et une Man­lia Scan­tilla gra­vés en relief sur deux grandes opales, un Bonus even­tus gra­vé sur un saphir blanc, une Vic­toire gra­vée sur une agathe, qui escrit sur un bou­clier, et un beau gra­vé sur une cora­line cer­clée d’or… »

Arch. de la Gironde, XIX, Tes­ta­ment d’Elie de Bétou­laud.