Cabinet de Tristan de Saint-Amant, Jean

Cité par Bonnaffé

"1595–1656. Gen­til­homme de la Chambre, savant numis­mate, auteur des Com­men­taires his­to­riques (Paris, 1644), conte­nant des planches de médailles et de camées. […] — Médailles, pierres gra­vées, antiques ; un des plus riches cabi­nets que l'on ait vus jusqu'alors. Pei­resc donne la liste des mon­naies grecques et des pierres qu'il a remar­quées à Paris dans le musée de Tris­tan. Le P. du Moli­net parle d'une pierre antique qui avait appar­te­nu à Tris­tan et que celui-ci tenait de Fran­çois Fouc­quet : "Tris­ta­nus Sanc­ta­ma­tius magnam eorum (Impe­ra­to­rum) par­tem des­crip­sit in Com­men­ta­riis suis his­to­ri­cis, ple­nius certe quam ullus alius scrip­tor Gal­li­cus… obs­cu­ra plu­ri­ma tan­ta decla­ra­vit soler­tia, ut eorum manes eruisse videa­tu, qui hujus his­to­riae argu­men­tum fue­rant. Uti­nam aut minus acer, aut ver­bis expo­li­tior fuis­set !" Par ces der­niers mots, Ch. Patin fait allu­sion aux vio­lents démê­lés de Tris­tan avec le P. Sir­mond et Chif­flet.

$6, I, 308 ; II, 625, 641. — $70, 124. — $47, III, 216. — $63, II, 56 et suiv. — $57, 118, 207. — $59, I, 101, 106, 257."