Cabinet de Blegny, Nicolas

Cité par Bonnaffé

Mort en 1722. Rue Gué­né­gaud. Apo­thi­caire, écri­vain, col­lec­tion­neur et jour­na­liste. Ble­gny est l’auteur du Livre com­mode conte­nant les adresses de la ville de Paris, etc. ; par Abra­ham du Pra­del, phi­lo­sophe et mathé­ma­ti­cien, Paris, 1692. Une pre­mière édi­tion parut en 1691 avec un titre dif­fé­rent. Ce guide pari­sien du XVIIe siècle four­nit des ren­sei­gne­ments pré­cieux sur tout ce qui touche à la curio­si­té, les adresses des col­lec­tion­neurs, des biblio­philes, des bro­can­teurs, des mar­chands de meubles, d’antiquités, de chi­noi­se­ries, etc. Natu­rel­le­ment Ble­gny se compte lui-même par­mi les Fameux curieux des ouvrages magni­fiques ; c’est une nou­velle réclame pour lui et une façon de don­ner son adresse. Mais quels ouvrages magni­fiques a-t-il jamais pos­sé­dés ? je l’ignore ; le plus sage est d’en rabattre quelque peu et de ne pas croire à sa curio­si­té plus qu’à ses remèdes.