Cabinet de Blondel, François

Cité par Bonnaffé

1617–1686. A Paris, rue de l’Université. — Tableaux, pierres gra­vées : le Sacri­fice de Noé et Her­cule entre le Vice et la Ver­tu, du Pous­sin et de sa pre­mière manière : Blon­del avait eu ces deux tableaux de M. de Richau­mont (v. ce nom). Bau­de­lot parle des pierres gra­vées de son cabi­net et ajoute qu’il pas­sait « pour se connoître en beau­coup d’autres choses ».

$25, II, 434. — $6, II, 684. — $31, II, 242. — $41