Cabinet de Caumartin

Cité par Bonnaffé

1653–1720. Conseiller d’État et inten­dant des finances de 1690 à 1715; à Paris, rue Sainte-Avoye et au châ­teau de Saint-Ange. — Tableaux, livres, curio­si­tés. Lis­ter parle aus­si des élé­gances de son jar­din : « C’est là que je vis pour la pre­mière fois de grands vases de fonte peinte en cou­leur de bronze, pla­cés sur des pié­des­taux ».

« Cau­mar­tin étoit fort répan­du à la cour et dans le plus grand monde… Il savoit beau­coup et agréa­ble­ment, jusqu’à être un réper­toire fort curieux ; il étoit beau par­leur et avec de l’esprit, un air de fatui­té impo­sante et d’une belle figure, quoiqu’au fond il fût bon-homme ». (Saint-Simon.)

$8$44, 171. — $29, I, 27, 219. — $40, 158. — $69, VIII, 381.