Cabinet de Charron (Paris)

Cité par Bonnaffé

V. 1647. Tré­so­rier à l’extraordinaire des guerres, père de Mme Col­bert et de Char­ron de Ménars qui suit. A l’île Notre-Dame, sur le quai qui regarde le port au foin. — Pein­tures, médailles et mon­naies. En 1647, Errard pei­gnit dans son hôtel, sur le pla­fond et les lam­bris d’une salle, des sujtes tirés des Méta­mor­phoses d’Ovide.

« Mon­sieur Char­ron, dit Ch. Patin, a tou­jours aimé les médailles modernes ; on peut dire que, sans les antiques que ces deux illustres (lui et Téroanne) pos­sèdent, ils en ont plus que tous les cabi­nets ensemble de curieux que nous connais­sons. »

La col­lec­tion fut ache­tée par le Cabi­net du Roi.

$52, I, 77. — $2$63, II, 345. — $57, 144, édi­tion fran­çaise.