Cabinet de De Choisy (abbé)

Cité par Bonnaffé

1644–1724. Grand doyen de la cathé­drale de Bayeux, membre de l’Académie fran­çaise. — Pein­tures, laques, por­ce­laines. Ce sin­gu­lier abbé, qui pas­sa la moi­tié de sa vie habillé en femme et qui a lais­sé des mémoires si curieux sur une par­tie de sa jeu­nesse, décrit ain­si dans son appar­te­ment du fau­bourg Saint-Mar­ceau : « Ma biblio­thèque étoit fort éclai­rée ; un lustre de cris­tal, bien des miroirs, des tables de marbres, des tableaux, des por­ce­laines, le lieu étoit magni­fique ». L’abbé fit par­tie de l’ambassade envoyée au roi de Siam en 1685 ; il rap­por­ta de son voyage des laques de Chine et du Japon qui for­mèrent, dit-on, la col­lec­tion de Marie-Antoi­nette (actuel­le­ment au Louvre).

Mém. de l’abbé de Choi­sy. – Eug. Piot, Cabi­net de l’amateur, 1861–62.