Cabinet de Chassebras de Cramail

Cité par Bonnaffé

V. 1692. A Paris, rue du Cime­tière-Saint-André. – Biblio­thèque « où il y a beau­coup de curio­si­tés d’Italie et du Levant, d’estampes de mon­noies, etc. ». Il était le frère de Chas­se­bras de Bréau, car­re­four Saint-Benoît, chez lequel on tenait, tous les same­dis, une confé­rence sur l’histoire et sue les sciences.

$8, I, 129 et 132.