Cabinet de Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph

Ce cabinet, vendu après la mort de son propriétaire en 1766, est décrit par Pierre Rémy dans un Catalogue raisonné.

Le cabi­net d'Antoine-Joseph Dezal­lier d'Argenville était sur­tout célèbre pour ses col­lec­tions d'oeuvres d'art et de coquillages. Pierre Rémy rap­pelle en pré­face qu'Antoine-Joseph Dezal­lier a don­né aux Curieux de son temps un livre "sur la Litho­lo­gie et la Conchy­lio­lo­gie" alors qu'il com­men­çait à for­mer lui-même sa col­lec­tion, dont témoigne ce cata­logue de 152 pages in-12. Ce curieux, grand com­mis de l'Etat, pos­sède une col­lec­tion émi­nente, comme le rap­pelle Pierre Rémy dans l'Avant-propos du cata­logue de la vente après décès du Cabi­net :

 "En 1736 le goût de l’Histoire natu­relle com­men­ça à se répandre dans Paris. Avant cette époque, per­sonne ne s’étoit livré à l’étude de cette branche de la Phy­sique, non moins utile qu’amusante. M. Ger­sain, si connu par ses cata­logues, fut celui qui y contri­bua le plus. Il avoit appor­té de Hol­lande des Coquilles, des Madré­pores, des Papillons et autres Curio­si­tés. Les Ventes publiques qui s’en fai­soient chez lui y atti­roient beau­coup de monde : les Curieux en dif­fé­rens genres étoient flat­tés d’y trou­ver réuni tout ce qui pou­voit satis­faire ou exci­ter leur goût. Ils se for­merent des Cabi­nets et vou­lurent y mettre de l’ordre. Il leur man­quoit un Ouvrage Fran­çois sur cette matiere : M. D. qui avoit déjà com­men­cé sa Col­lec­tion, fut des pre­miers à sen­tir l’utilité d’un pareil Ouvrage ; il com­po­sa donc son Livre sur la Litho­lo­gie et la Conchi­lio­lo­gie. L’évenement a plei­ne­ment jus­ti­fié ses vues. Cet ouvrage a don­né l’être à tous les beaux Cabi­nets que ren­ferme cette Capi­tale. […] Il suf­fit de dire que dans la pre­miere par­tie on traite des terres, des Pierres, des Miné­raux, des Fos­siles ; et que dans la seconde il est ques­tion des Coquilles. L’Auteur, pour en faci­li­ter l’arrangement dans les Cabi­nets, les dis­tri­bue en dif­fé­rentes familles, annonce celles qui sont rares, les Pays d’où on les tire, la façon de les net­toyer […]

Il entre­te­noit un com­merce de Lettres avec un grand nombre de Savans, tant de l’Europe, que des Pays Etran­gers, et ils s’aidoient réci­pro­que­ment de leurs lumieres et de leurs richesses. Tous les Ama­teurs étoient reçus chez lui avec l’accueil le plus hon­nête ; c’étoit l’obliger que de venir s’amuser et s’instruire avec lui. Les Etran­gers qui le connois­soient déjà de répu­ta­tion, et par ses Ouvrages, venoient chez lui avec confiance, et y étoient reçus avec la plus grande poli­tesse."

 

Voi­ci la "Table des Objets conte­nus dans ce Cata­logue" :
Tableaux
Tableaux à Gouazze et en Pas­tel
Estampes Ecole d’Italie
Estampes Ecole des Pays-Bas
Estampes Ecole Fran­çoise
Recueils de Por­traits de choix
Recueil d’estampes de J. Cal­lot
Œuvre de Séb. le Clerc
Recueil de Ber­nard Picart
Recueil d’Estampes des trois Ecoles
Pay­sages, Chasses, Ani­maux, etc. de dif­fé­rens Maîtres et Ecoles
Topo­gra­phie et Géo­gra­phie
Dif­fé­rentes Suites et Livres d’Estampes
Un Dro­guier
Pierres fines et autres
Plaques d’Agates, de Cailloux, et autres mor­ceaux agréables
Cris­taux et Cris­tal­li­sa­tions
Marbres, Pierres de Flo­rence, Pierres de Rap­port, Pierres Empreintes, et Ardoises
Mines d’Or, Mines d’Argent, et autres Mines
Pétri­fi­ca­tions, Incrus­ta­tions, Madre­pores, et autres Mor­ceaux
Lyto­phites, Coraux, etc
Bois Aga­ti­fié
Col­lec­tion de Coquilles
Un Her­bier en 6 vol.
Oiseaux et Ani­maux dans des Cages de Verre
Oiseaux et Ani­maux dans des Phioles, et Bocaux
Ani­maux des­se­chés, Papillons, etc.
Bagues et autres effets

Par­mi les 1138 lots pro­po­sés aux enchères, on peut rele­ver au hasard de la lec­ture de la rubrique "His­toire natu­relle, en dif­fé­rens genres" :

  • 783. "Un Dro­guier, com­po­sé de 192 petits Bocaux, ren­fer­mant des Sels, des Bols, des Terres, des Bois, etc. tous sont éti­que­tés pour annon­cer ce qui s’y trouve."
  • 1089. "Une Armoire ditte Mis­cel­la­naea, ren­fer­mant des Fos­siles, des Pétri­fi­ca­tions, des Coquilles, des Bois, des Cris­tal­li­sa­tions, des Cailloux, etc. (…)"
  • 1090. "Un Her­bier en six Volumes, inti­tu­lé Recueil des Plantes Usuelles, tirées de dif­fé­rens Pays, ran­gées par M. Cho­mel, Doc­teur en Méde­cine, et de l’Académie des Sciences, com­po­sé de 800 Plantes."

Les "Ani­maux des­sé­chés, Papillons, etc." font appa­raître :

  • 1115. "Un Tatou"
  • 1117. "Un Cro­co­dille et un Ser­pent"
  • 1118. "Cent vingt-deux Boîtes de verre ren­fer­mant des Papillons et des Insectes : il s’en trouve de rares et beaux."
  • 1119. "Des Crus­ta­cées de dif­fé­rentes especes, dont on com­po­se­ra plu­sieurs articles."
  • 1120. "Des Oiseaux de dif­fe­rentes especes, bran­chés sur deux grans Arbres arti­fi­ciels, qui sont d’un agréable effet."

Et n'oublions pas qu'un cabi­net est aus­si com­po­sé de cabi­nets…

  • 1131. "Une Armoire ser­vant de Coquiller et de Médailler, gar­nie de Tiroirs ; six portes les ren­ferment ; elles sont peintes en noir avec des Orne­mens sculp­tés dorés."

*

SOURCE: REMY, Pierre : Cata­logue rai­son­né des Tableaux, Estampes, Coquilles, et autres Curio­si­tés ; aprés le décès de Feu Mon­seur Deza­lier d'Argenville, Maître des Comptes, et Membre des Socié­tés Royales des Sciences de Londres et de Mon­pel­lier. Paris, Didot, 1766.

 

Loca­li­sa­tion :

- Paris, Arse­nal (deux exem­plaires) : 8-S-15106(2) ; 8-S-15000(4).
— Paris, BnF : V-30598 ; MFICHE V-30598.
— Paris, Museum d'Histoire natu­relle : FHNV.
— Paris, Riche­lieu (estampes) : Micro­fiche Yd-63–8.
— Lyon, Biblio­thèque muni­ci­pale (deux exem­plaires) : 395466, CGA ; 808545, CGA.
— Nîmes, Biblio­thèque Car­ré d'art : 7068, Théo­lo­gie.