Cabinet de Pradines

Cabinet cité par Pierre Borel (1649) et par Bonnaffé

Ce cabi­net fait par­tie du cata­logue don­né par Pierre Borel à la suite de ses Anti­qui­tez… de la Ville, et Com­té de Castres d'Albigeois, p. 124 à 131, sous le titre de Roole des prin­ci­paux cabi­nets curieux, et autres choses remar­quables qui se voyent ez prin­ci­pales Villes de l'Europe.
Pierre Borel men­tionne, pour la ville de Figeac :
&nbsp&nbsp "Figeac.
&nbsp&nbsp Mr. de Pra­dines, pour les Venins et les Anti­dotes."

Bon­naf­fé : "V. 1649. A Figeac. "Cabi­net pour les venins et les anti­dotes".

$58"