Au sujet de deux grandes statues apportées d'Alep, l'une blanche et l'autre noire.

 

 

Borilly décrit dans une lettre de 1631 deux grandes sta­tues appor­tées d'Alep, l'une blanche et l'autre noire, trou­vées dans une pyra­mide, et qui sont "d'une matière qui resonne comme une cloche". Les sta­tues dotées de cette pro­prié­té sont rare­ment intactes : les Arabes qui les ont fait son­ner avec un objet métal­lique, par­fois juste avec le doigt, sont per­sua­dés que ce son pro­vient de l'or que par magie on a caché à l'intérieur.