L'épigraphie pour les nuls

Une astuce signée Pei­resc

Chaussure à son pied

Rubrique ouverte…

Le jésuite et la limace

La bonne curio­si­té n'a pas de prix

Aegagropiles

des bézoards au poil !

Le devenir du Cabinet de Paul Contant

Après la mort du col­lec­tion­neur en 1629, que devient le "joli cabi­net de Curio­si­tés natu­relles" célé­bré par tant de visi­teurs ?

Bout de ficelle

Par­mi les mer­veilles d'Ambras, la corde de Judas

Témoignage du voyageur d'Innsbrück Hans Georg Ernstinger, en visite chez Paul Contant en 1606

Le canoë c'est le pied

Comptes d'apothicaire