Cabinet de Dru, Jean-Baptiste

16..-1655 ; Herboriste du roi ; proche du monastère royal de la Deserte

« 1635, 9 aprilis, médailles du Sieu Dru, de Lyon ». Peiresc parle ici de douze médailles de bronze et d’argent qu’il acheta du sieur Dru et que celui-ci « avoit acheptées à l’inventaire d’un jeune Italien venu de Rome et qui se noya dans la rivière ».

Bonnaffé, 1884, p. 86

 

Sources

  • Jean-Baptiste Dru, Catalogue des plantes, tant des tulipes, que des autres fleurs, Lyon, Guillaume Barbier, 1653.
  • Léopold Niepce, Archéologie lyonnaise, Lyon, Pitrat Ainé, vol. 2, 1883, p. 142.
  • Edmond Bonnaffé, Dictionnaire des amateurs français au XVIIe, Paris, Quantin, 1884, p. 86.