Cabinet de Benoist, Antoine

Cité par Bonnaffé

1629–1717. Peintre ordi­naire du roi et son pre­mier sculp­teur en cire. Dans son cabi­net, rue des Saints-Pères, à Paris, il avait orga­ni­sé le Cercle de la cour « en la manière qu’il se tient au Louvre, toutes les per­sonnes prin­ci­pales y étant repré­sen­tées en cire et vêtues avec tout éclat qu’elles y font paroître ». Le cabi­net de Benoist ren­fer­mait encore d’autres curio­si­tés : une Vierge et une Cène de Raphaël, des pein­tures du Gior­gione, du Cor­rège, du Par­me­san, du Domi­ni­quin, de Car­rache, du Guide, de l’Albane, du Titien, de Rubens, de Van Dyck, de Cor­neille, de Van Mol ; « avec ces choses on ver­ra des bronzes, des por­ce­laines, des armes étran­gères de toutes les espèces, et par­ti­cu­liè­re­ment des habits d’une grande par­tie des nations du Levant, ce que l’on ne ver­ra point ailleurs sans doute, cet assem­blage de tant de choses dif­fé­rentes aïant été fait avec beau­coup de soin et de dis­cer­ne­ment » (G. Brice).

$31, II, 266 ; 1713, III, 155. — $46, XXV, 361. — $28, III, 245. — $4, 1872, 301, 503. — $25, I, 33. — $54, I, 368. — Bul­le­tin de la Socié­té de l’art. Fran­çais, ajnv. 1875, p. 14. — $8, II, 69. — $60, VIII, 290. – Dic­tion­naire de Sava­ry, au mot Cirier.