Cabinet de Spon, Jacob

Cité par Bonnaffé

« 1647-1685. Lyonnais, antiquaire, voyageur et médecin, auteir de la , 1673, du Voyage d’Italie, de Dalmatie, de Grèce et d’Orient, 1678, et de plusieurs ouvrages d’archéologie.

Après avoir dressé la liste des curieux de sa ville natale, Spon ajoute: « Il est bien juste que je sois aussi un peu curieux, puisque je connois presque tous ceux de Lyon qui le sont ; et l’on sçait que cette maladie est contagieuse, quoy qu’elle ne soit pas mortelle ». En effet, qui pouvait mieux que lui mériter le titre d’amateur ? « Lyon est tout plein d’habiles curieux, disait Baudelot, et quand ce ne seroit que M. Spon, il en vaut bien une douzaine d’autres ».

Il recherchait les médailles, les manuscrits, les inscriptions, les antiques. Un jour il acheta « environ 700 médailles en bas argent qui avoient été treuvées tout à la fois dans une urne, à un village de Lyon appelé Chapponay ». De retour en France, après son grand voyage d’Orient en compagnie de Wheler, gentilhomme anglais, il rapporta « plus de mille rares plantes, plus de deux mille inscriptions tant de l’Italie que de la Grèce, qui n’ont point encore vu le jour dans nos livres. Nous avons ramassé l’un et l’autre environ cinquante manuscrits grecs et plus de six cents médailles antiques ». […]

$57, 235. – $64, pass. – $6, II, 689. – $51, p. 344.«