Cabinet de Raby, dit l'Américain

Un cabinet qui fut à l'origine de la création du Muséum d'Histoire naturelle de Grenoble.

Par­mi les cabi­nets de curio­si­tés qui furent légués en 1773 au Cabi­net d’histoire natu­relle de Gre­noble pour en consti­tuer les pre­mières col­lec­tions, celui du négo­ciant Raby l’Américain fut un de ceux dont l’influence se fit res­sen­tir jusqu’à la créa­tion du Muséum d’histoire natu­relle de Gre­noble en 1851.

En relation :

  • Un cabi­net de curio­si­tés gre­no­blois à l’origine des col­lec­tions du…

    Résu­mé : par­mi les cabi­nets de curio­si­tés qui furent légués en 1773 au Cabi­net d’histoire natu­relle de Gre­noble pour en consti­tuer les pre­mières col­lec­tions, celui du négo­ciant Raby l’Américain fut un de ceux dont l’influence se fit res­sen­tir jusqu’à la créa­tion du Muséum d’histoire natu­relle de Gre­noble en 1851. Cette influence se mesure en termes d’orientation des col­lec­tions. Les col­lec­tions exo­tiques et eth­no­lo­giques de Raby, les­quelles voi­si­naient avec des col­lec­tions miné­ra­lo­giques alpines, pré­fi­gu­rèrent en effet la double voca­tion des col­lec­tions du futur Muséum d’histoire natu­relle de Gre­noble : d’abord exo­tiques et ensuite alpines. A cette double voca­tion s’ajoute une réelle quête esthé­tique qui a été trans­mise par le cabi­net de curio­si­tés de Raby l’Américain à l’actuel Muséum d’histoire natu­relle de Gre­noble.