Cabinet de Vivant

Cité par Bonnaffé, qui le trouve chez Dezallier d'Argenville et chez Germain Brice

Bon­naf­fé : "V. 1700 ; à Paris, rue Quin­cam­poix. — Curio­si­tés.

Ce cabi­net se com­po­sait "de tiroirs sépa­rés en petites cel­lules rem­plis de toutes les pierres pré­cieuses orien­tales et occi­den­tales, dis­tin­guées et oppo­sées par leur espèce… D'autres tiroirs étoient rem­plis de miné­raux, métaux, pétri­fi­ca­tions, crois­sance de mer, cris­tal de roche, etc… Nous y vîmes encore une quan­ti­té de bijoux mis en œuvre, des pein­tures en émail, ain­si que de très beaux ouvrages de tour et de fili­grane. Il ne faut pas oublier les dif­fé­rentes armures, habille­mens, chaus­sures anciennes et étran­gères ; plu­sieurs oiseaux, pois­sons et ani­maux des­sé­chés ; des plantes et des fruits rares ; des livres sur des écorces d'arbres, sur des feuilles de pal­mier, sur des joncs, la plu­part rou­lés autour d'un bâton, de l'écriture et du papier de tous les pays". (D'Argenville.) A cette énu­mé­ra­tion G. Brice ajoute "des médailles d'or et d'argent, des tableaux et des minia­tures des meilleurs maîtres… des vases de cris­tal de roche, d'agate et d'autres sortes, taillez et vui­dez avec un soin et une indus­trie toute par­ti­cu­lière, des émaux sur or anciens et nou­veaux de la pre­mière per­fec­tion… des heures anciennes pleines de vignettes et de minia­tures, d'un grand tra­vail et d'une belle conser­va­tion, des livres d'estampes… des bronzes". […]

D'Argenville. -$54, I, 366. — $31, 1713, I, 359. — Hist. d'un voyage lit­té­raire fait en 1733, p. 50."

 

Voi­ci le texte de Dezal­lier d'Argenville, tiré de la Lettre sur l'arrangement… d'un cabi­net curieux (Mer­cure de France, 1727, p. 1323–1324).

Vous sou­ve­nez-vous, Mon­sieur, d’avoir vû ensemble dans un cabi­net à Paris, (c) des tiroirs sépa­rez en petites cel­lules rem­plies de toutes les pierres pré­cieuses, orien­tales & occi­den­tales, dis­tin­guées & oppo­sées par leur espece ; le Dia­mant, le Saphir, l’Emeraude, Rubis, Tur­quoise, Topase, Gre­nat, Ame­tiste, Jacinte, Opale, Aigue-Marine, Chry­so­lite, Per­idot, Ver­meille & les perles.

 

Mineraux, Métaux, Petrifications, Croissances de mer, Bois rares.

D’autres tiroirs étoient rem­plis de Mine­raux, Métaux, Petri­fi­ca­tions, Crois­sances de mer, Cris­tal de Roche, Corail,

(c) Le Cabi­net de M. Vivant à Paris.

[p. 1324]
rouge, blanc & noir ; Ambre des deux cou­leurs, Por­phyre, Albâtre, Pierre ou Corne d’Ammon, Langue de Ser­pent, Mar­cas­sites, pierres de Croix, d’Aigle, d’Aiman, de Touche ou Paran­gon, Quinte-feuille, la pierre de Cœur, de Verolle, de Judée, de Bezoart, l’Etoilée, le Jaye, le bois de Corail, de Cou­leuvre, l’Hystericum, le Calam­bouc, & Laloës (a).

 

Ouvrages de Tours, Armures, Habillemens Etrangers, Animaux, Plantes & Fruits rares.

Nous y vîmes encore quan­ti­té de bijoux mis en œuvre, des Pein­tures en émail, ain­si que de très-beaux ouvrages de Tour & de Fili­grame. Il ne faut pas oublier les dif­fé­rentes Armures, habille­ments, chaus­sures anciennes & étran­geres ; plu­sieurs oiseaux, pois­sons & ani­maux des­se­chez ; des plantes & des fruits rares ; des Livres sur des écorces d’arbre, sur des feüilles de Pal­mier, sur des joncs, la plu­part rou­lez autour d’un bâton ; de l’Ecriture & du Papier de tous les Pays (b).

(a) Le Cabi­net d’un Mede­cin à Pise. Celui de la Vigne Chi­gi à Rome. Celui de Geof­froy à Paris.
(b) Le Cabi­net de Ser­vier à Lyon.