Éléments biographiques sur Léonard Bernon, collectionneur à La Rochelle.

 

 

Son cabi­net est cité par Elie Richard, His­toire natu­relle (1700)

"…J'ay vu à la Rochelle dans le Cabi­net des Curio­si­tés de Mons.r Ber­non, plu­sieurs pattes d'escrevisses et de chancres, cou­vertes d'un duvet doré et velou­té qui fai­soient un tres bel effet." (folio 74 du manus­crit d'Elie Richard).

SOURCE: His­toire natu­relle des ani­maux, des vege­taux, et des mine­raux. Avec un abre­gé des meteores. Par, E[lie] R[ichard] A[vocat] E[n] P[arlement]. A la Rochelle. MDCC.

Loca­li­sa­tion :

Média­thèque de La Rochelle, manus­crit 2715.

 

*

Notice sur Léo­nard Ber­non

La Média­thèque Michel-Cré­peau (La Rochelle) conserve sous la cote [Res. 362 C] un exem­plaire des Anti­qui­tez, rare­tez, plantes, mine­raux, et autres choses consi­de­rables de la Ville, et Com­té de Castres d’Albigeois, et des lieux qui sont à ses envi­rons, avec l’Histoire de ses Comtes, Evesques, etc. Et un recueil des Ins­crip­tions Romaines, et autres anti­qui­tez du Lan­gue­doc, et Pro­vence, sui­vies du Roolle des prin­ci­paux Cabi­nets, et autres rare­tez de l’Europe. Comme aus­si le Cata­logue des choses rares de Maistre Pierre Borel, Doc­teur en Mede­cine Aut­heur de ce livre. (Castres, 1649). Le pro­prié­taire (de toute évi­dence Roche­lais) de ce livre, peut-être le pre­mier acqué­reur lui-même, a ajou­té page 130 aux trois noms don­nés par P. Borel pour la ville de La Rochelle le nom de "mons. Léo­nard Ber­non" (sui­vi d'une abré­via­tion que je ne par­viens pas à déchif­frer et qui cor­res­pond sans doute, dans l'esprit des indi­ca­tions don­nées par P. Borel, à son acti­vi­té pro­fes­sion­nelle ou à son état).

Ce Léo­nard Ber­non est pro­ba­ble­ment l'auteur du Recueil des pieces curieuses appor­tées des Indes, d'Egypte et d'Ethiopie qui se trouvent dans le Cabi­net de Leo­nard Ber­non, Sieur de Ber­non­ville à La Rochelle (Paris, 1670), consul­table sur notre site. Né en 1609, ce membre de l'une des grandes familles de mar­chands roche­lais est décé­dé en 1678 : peut-être alors faut-il iden­ti­fier le curieux nom­mé Ber­non dans le manus­crit d'Elie Richard avec un autre Léo­nard Ber­non, Tré­so­rier du Roi en la géné­ra­li­té de Poi­tiers, qui acquit en 1692 à La Rochelle l'hôtel sis 12 rue du Palais (entre la rue du Palais et la rue Admy­rault), et le reven­dit en 1708 à Depont des Granges.

Voir la Généa­lo­gie de la famille Ber­non, à La Rochelle, avec ses alliances et ses dif­fe­rentes branches (avec en der­nière page la pré­ci­sion "Cras­sous pere fecit, 1782"), éga­le­ment consul­table à la Média­thèque Michel-Cré­peau.

En relation :

  • Cabi­net de Ber­non, Léo­nard

    Léo­nard Ber­non décrit ses « pieces curieuses » dans un opus­cule publié à Paris en 1670 : Recueil des pieces curieuses appor­tées des Indes, d’Egypte et d’Ethiopie qui se trouvent dans le Cabi­net de Leo­nard Ber­non, Sieur de Ber­non­ville à La Rochelle.