Une exposition, des conférences, des journées d’étude, des films, des lectures…

Ne manquez pas les prochains événements qui mettront en valeur la curiosité à Poitiers, et ouvriront au public un vaste choix de sorties qui combleront la curiosité des petits comme des grands curieux. Voici, classés par ordre chronologique, les différents rendez-vous à retenir.

Brest et la curiosité du XVIIIe au XXe siècle

Corail blanc sur huître feuilletée, couleur de chair, joli accident ; morue à laquelle on a prêté la forme d’un dauphin, charlatanisme de marin… Telles sont quelques-unes des richesses dont s’enorgueillit le Cabinet d’Histoire naturelle de Brest en 1794. Mais d’où viennent, et que deviennent, toutes ces merveilles ?

Que sont devenus les objets de la collection de Ferdinando Cospi?

Beaucoup sont toujours à Bologne…

Les cabinets de Paul Contant, apothicaire de Poitiers

« Et toi, dont le regard attriste mes esprits… » C’est en alexandrins que le pharmacien poitevin Paul Contant chante son cabinet de curiosités, sans cesse enrichi entre 1600 et 1628. Il ne faudra pas moins de quatre déménageurs pendant sept jours pour déménager tous les objets après la mort du collectionneur.

Actes de la Journée d’étude « Les Plantes curieuses », 24 mai 2008, Château d’Oiron

Avant-propos et présentation des travaux menés pendant la journée d’études.

Où se procurer des barnacles, ou oies des arbres ?

En Languedoc, en Angleterre et en Ecosse, d’après un témoignage de 1600 par Thomas Platter, voyageur bâlois.

Cabinets et curieux du Poitou, aux xvie et xviie siècles

Cet article a été originellement publié dans Curiosité et cabinets de curiosités, Neuilly, Atlande, 2004, p. 93-108.

Wunderkammer, Kunstkammer, Schatzkammer