Que sont devenus les objets de la collection de Ferdinando Cospi?

Beau­coup sont tou­jours à Bologne…

 

Chaussure à son pied

Rubrique ouverte…

 

Le jésuite et la limace

La bonne curio­si­té n'a pas de prix

 

Aegagropiles

des bézoards au poil !

 

Le devenir du Cabinet de Paul Contant

Après la mort du col­lec­tion­neur en 1629, que devient le "joli cabi­net de Curio­si­tés natu­relles" célé­bré par tant de visi­teurs ?

 

Bout de ficelle

Par­mi les mer­veilles d'Ambras, la corde de Judas

 

Témoignage du voyageur Abraham Gölnitz sur le cabinet de Paul Contant (1631)

Inven­taire suc­cinct mais riche d'informations, réa­li­sé par Abra­ham Göl­nitz, un voya­geur venu de Dant­zig qui se sur­nomme "l'Ulysse bel­gi­co-gal­lique".

 

Témoignage du voyageur d'Innsbrück Hans Georg Ernstinger, en visite chez Paul Contant en 1606

 

Le canoë c'est le pied

Comptes d'apothicaire

 

La possibilité du diable.

Cate­lan et la man­dra­gore.